#26 - Entretien avec Francis CHARLAND

 

Avec beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de retard ... elle date de début décembre ...
voici une petite interview de notre meilleur buteur : Francis CHARLAND !!
Nous vous laissons les tournures québécoises c'est plus savoureux Wink


EB – Comment et quand as-tu été contacté par le staff bordelais ? Et pour quelles raisons as-tu choisi Bordeaux ?
Francis – En fait Stephan m’a contacté quand la saison a fini l’année dernière, quand on (Rouen) a été éliminé.
Ensuite j’ai été emballé par le projet ici. Je me suis informé j’ai appris que c’était une belle ville, et puis qu’on montait un beau projet ici.
C’est pour ça que j’ai choisi de venir avec l’équipe.

EB – Tu peux te présenter, tes débuts, ton parcours ?
Francis – Ça fait 5 ans que je suis en Magnus, j’ai commencé à Chamonix, j’y ai joué 2 saisons, ensuite je suis allé à Grenoble une saison et Rouen une saison.
Et puis là je débarque à Bordeaux, on va voir ce que l’avenir nous réserve, mais je me plais beaucoup ici.

EB – Tu as retrouvé à Bordeaux certains anciens coéquipiers de Rouen mais également Félix Petit avec qui tu as joué à Grenoble et en universitaire. Cela a facilité l'intégration et la création du groupe ?
Francis – Au début c’est sûr que ça aide, de connaître des gars, que t’as déjà joué avec. Mais les mecs d’ici ils sont aussi super sympa, donc l’intégration a été super simple.
Et puis Félix oui c’est bien de se retrouver parce que c’est un ami à moi en plus, c’est le fun quand tu peux avoir quelqu’un que tu connais déjà bien, avec toi dans l’équipe.

EB – Tu as une raison particulière de porter le numéro 26 ?
Francis – Non absolument pas, en fait je le porte depuis mon université, ça avait bien été, et depuis ce temps-là je le garde, mais il n’y pas de raison particulière

EB – Le staff a posé des objectifs. Quels sont les tiens ?
Francis – Ce serait fun d’accrocher la finale à Méribel, pour revivre ça, et surtout on est une équipe de première année, qui vient de monter, alors si on pouvait jouer une finale ce serait un bel accomplissement, sur un match tout peut arriver.
Ensuite c’est certain qu’on vise les playoffs pour la Magnus, après on verra mais on ne veut pas jouer les relégations, on veut jouer pour avoir vraiment une chance au titre..

EB – Mardi vous avez fait un très bon match contre Gap en Coupe de la Ligue mais avec un seul but d'avance (3-2) le match retour va être très difficile là-bas ?
Francis – On sait que cela va être très compliqué, ils ont une équipe vraiment très compétitive, chez eux ils ne perdent pas beaucoup de matches. L’important c’était de se donner une chance d’aller là-bas pour pouvoir gagner la série, c’est vrai qu’on a qu’un but d’avance, mais c’est un but qui pourrait nous permettre d’accéder à la finale.

EB – Vendredi en Ligue Magnus, vous avez eu du mal à exister face Grenoble (7-2). Vous sauvez la mise en marquant 2 buts mais le jeu n'était là. Vous en avez parlé ? Tu as une petite explication ?
Francis – Après 15 minutes on perdait déjà 4-0, le match était déjà un peu plié. On ne peut pas se permettre d’entamer les matches comme ça, on en est bien conscient.
Il fallait tourner la page le plus vite possible et la meilleure chose qui pouvait nous arriver c’était d’avoir un match comme aujourd’hui (victoire contre Chamonix) et d’oublier celui-là.
On parvient difficilement ce soir mais on gagne 2 points précieux, je pense que ça va nous remettre sur le chemin de la victoire.

EB – Vous en n'avez pas marre de prendre des buts dans les premières minutes de tiers. C'est récurrent c'est problématique ?
Francis – Oui ça c’est sûr, on s’en est parlé. Je pense que des fois on peut manquer un peu de concentration et on en a parlé un peu, de bien se concentrer pour ne plus que cela arrive, et justement ce soir au moins cela n’arrive pas, on va espérer que cela continue comme ça.

EB – Ce dimanche vous avez battu Chamonix 4-3 aux tirs aux buts. On leur laisse 1 point, est-ce que vous n’avez pas un peu laissé trainer le match, pour les laisser remonter. Ils étaient largement à votre niveau.
Francis – Je pense que dans les 2 premiers tiers ils n’ont pas beaucoup existé, et dans le troisième, ils sont revenus fort, ils ont quand même marqué un but chanceux sur leur troisième. Ça arrive mais bon notre confiance est un peu fragile dernièrement alors ça joue un peu. Au moins on réussit à montrer du caractère, et d’accrocher la victoire aux penalties.

EB – Que penses-tu de cette patinoire de Mériadeck et son public ?
Francis – C’est super. Je pense qu’on a le meilleur public de France, ils sont présents à tous les matches. Il y a une belle ambiance dans la patinoire, c’est super plaisant de jouer à la maison devant nos partisans.

EB – Tu as un surnom ?
Francis – Non en fait les gars m’appellent soit Frank (à l’américaine), ou là on commence un peu à m’appeler Charlie pour Charland. Mais sinon je n’ai pas de surnom particulier.

EB – Avec tes croissants le matin tu prends des pains au chocolat ou des chocolatines ?
Francis – Question piège !! Je vais dire pain au chocolat haha  Grin

EB – Tu as quelque chose à ajouter
Francis – Je remercie le public de nous supporter comme ça, soir après soir. On va continuer de travailler fort pour leur donner les meilleures performances possibles.

Merci Francis,
même si ce ne sont finalement pas les playoffs que nous jouons, nous espérons encore beaucoup de buts de sa part sous nos couleurs pendant les playdowns  Wink

 

 

Vous pouvez venir réagir à cet entretien sur le forum !

 

Crédit Photo : Jean-Marc Lestage

PhotoFrancisCharland

 

ImprimerE-mail